• F-14 tomcat

    F-14 tomcat

    concept :
    Le Grumman F-14 Tomcat est un intercepteur embarqué à géométrie variable. Destiné à protéger la flotte d'attaques aériennes, il est le premier chasseur conçu aux États-Unis à intégrer les leçons de la guerre du Viêt Nam, à savoir une grande manoeuvrabilité et un canon pour les combats rapprochés, alors que le F-4 Phantom n'en disposait pas avant la variante E qui fut déployée en urgence.

    Le F-14 fut conçu dans le cadre du programme VFX, qui donna chez Grumman le Type 303 qui fut sélectionné par l'US Navy en janvier 1969 pour remplacer le F-4 "Phantom" II.
    Il a été développé sur les bases établies en 1965 dans le cadre du programme TFX (Future Tactical Strike Fighter) qui donna naissance au General Dynamics F-111, la version navale F-111B devant être construite par Grumman du fait de son expérience dans les avions embarqués, mais se révélant bien trop lourde pour opérer sur les porte-avions de l'époque elle fût abandonnée.
    Seuls les moteurs type TF-30 furent conservés, le reste de la cellule étant recréée autour d'un radar ultrapuissant, et d'un computer permattant l'emport du nouveau missile à très longue portée de l'US Navy, l'AIM-54 Phoenix.

    Développement :
    Les premiers F-14A de série furent livrés en juin 1972, et déployés sur les porte-avions de l'US Navy en septembre 1974 et ne connurent donc pas le combat au vietnam.
    Les 556 F-14A d'origine étaient poussés par des réacteurs PW TF30-P-412A de 9470kg. Cependant, la majorité d'entre eux fut remotorisée avec des TF30-P-414A améliorés.
    En 1973, l'un des avions d'essai fut équipé de PW F401-PW-400 et devint le F-14B puis, après remplacement de ces moteurs par des GE F101-DFE, devint l'unique "super tomcat".
    Le F-14C demeura un projet, et la version suivante fut le F-14D à réacteurs F110-GE-400 de 7200kgp à sec ou 12500 avec postcombustion, et équipé d'une nouvelle électronique.
    En attendant la livraison des F-14D, 70 F-14A "Plus" furent produits dont 32 par modernisation de F-14A, avec les moteurs F110-GE-400 et d'autres améliorations dont l'emport de la nacelle TARPS de navigation et reconnaissance. Le premier F-14A "Plus" vola en 1987 et fut remis à l'US Navy en 1988.
    La production totale toutes variantes confondues s'élève à 712 appareils.

    En 1990, l'US Navy souhait transformer 400 de ses F-14A en F-14D, mais privilégia l'emploi de ses nouveaux F/A-18 à la place.

    Après avoir remporté des victoires sur des ennemis plus récents de conception dans les 2 guerres du golfe, il fut retiré du service actif général en 2004, chaque porte-avions ne conservant que 2 tomcat en tant que plate-forme radar avancée faisant la liaison avec les E-2 de l'escadre, puis fût complètement retiré du service en 2006 avec l'entrée en service des nouveaux F/A-18 E et F "Super Hornet".


    Mission :
    Conçu comme un intercepteur pur, la mission du F-14 est de protéger les porte-avions des attaques de bombardiers et de gagner la supériorité aérienne, ce qui fait qu'il est équipé d'un échantillonnage complet de missiles à courte (AIM-9 Sidewinder), moyenne (AIM-7 sparrow / AIM-120 AMRAAM uniquement sur le F-14D) et longue portée (AIM-54 Phoenix) et d'un puissant radar multicible.
    Son armement de bord, un canon M61A1 de 20mm de type gatling et de 2km de portée, est une arme généralisée sur les autres appareils américains et sert en combat tournoyant ou rapproché.
    Le F-14 est un biréacteur biplace à géométrie variable : il peut « replier » ses ailes autour de pivots situés dans les apex de raccord au fuselage. Il adapte ainsi son aérodynamique aux conditions de vitesses transsoniques et supersoniques (voilure repliée) ou de vitesses basses, lors d'approches et de combats tournoyants (voilure dépliée). Il est opéré par un tandem : un pilote devant et son officier d'armement à l'arrière. Cette disposition est inspirée du F-4 Phantom II et procure une grande souplesse opérationnelle de part la division des tâches.

    Avec la mise en service du F-14D, l'emport de munitions autres que celle d'un intercepteur pur, comme des bombes à guidage laser, radar, Tv, IR ou conventionnelles, est possible, lui donnant le nom de "bombcat" et faussement baptisé F-14B.


    Macross Zéro :
    Il sera encore en service en 2008 du calendrier Macross, et servira sous les bannières des forces des Nations Unies pendant la guerre d'unification. Et cela avant de devenir obsolète suite a l'arrivée des VF-0 et VF-1, et surtout ne pouvant rivaliser avec les SV-51 des forces anti U.N. qui sont bien trop évolués en comparaison de lui.
    C'est donc l'un des derniers modèles de chasseurs non transformables utilisés par les humains. On ignore la date exacte de son déclassement dans l'UN Navy ( sa fin de service ).

    * La version du F-14 Tomcat vu dans Macross Zero est un F-14D.





    Technical Data :
    Type: chasseur intercepteur classique biréacteur biplace à géométrie variable
    Déploiement: Premier vol 21 décembre 1970
    Mise en service: septembre 1974
    Gouvernement: les Nations Unies
    Masse: 18 036 kg a vide, 33 878 kg (Max de combat)
    Dimensions : Envergure 19,5m (flèche minimale) 10,1m (flèche maximale) ; Longueur 19,1m ; Surface ailaire 52,5m²
    Vitesse : croisière 1045 km/h, max 2611 km/h
    Plafond 17 680m
    Groupe moteur: deux Pratt & Whitney TF-30, d'une poussée de 9 480 kg chacun.
    Armement: six missiles à longue portée AIM-54 Phoenix dont quatre peuvent être emportés, entre les deux réacteurs. Deux missiles à courte portée AIM-9 Sidewinder peuvent s'y ajouter. Les missiles Phoenix peuvent être remplacés par des missiles à moyenne portée AIM-7 Sparrow, moins performants mais moins couteux.
    Plus tard, le F-14 a été équipé de bombes, notamment de bombes JDAM (Joint Direct Attack Munition) à partir de 2001.
    Le F-14 est aussi doté d'un canon M61 Vulcan de 20 mm, qui a une cadence de tir de 6 000 coups/minute.
    Radars: Hughes AWG 9.
    Le diamètre de l'antenne du radar est important, 91 cm. Sa portée maximale est de 190 km et un avion de combat peut être accroché à une distance de 140 km. Vingt-quatre cibles peuvent être poursuivies en même temps et six missiles peuvent être tirés simultanément.
    C'est un radar Doppler à impulsion qui permet de détecter des cibles volant à très basse altitude, tels que des missiles de croisière ou des missiles antinavires.

    F-14 tomcat

    Merci a Ratatarse pour son aide sur cette fiche.